credit renouvelable

On ne cesse de vanter les avantages d’un crédit renouvelable. Que ce soit pour le financement d’un petit projet ou pour les besoins de liquidité dans le ménage, c’est une aubaine à ne pas rater. Le crédit renouvelable est apte à répondre à différents besoins et évite d’être dans le rouge chaque mois. Et pourtant, ce type de crédit octroyé par les banques présente des risques à ne pas négliger. Focus sur les points négatifs à ne pas négliger lorsque vous décider de signer un crédit renouvelable.

Crédit renouvelable : Un crédit qui vous expose à un surendettement

Comme tout type de crédit bancaire, le risque de surendettement n’est pas à écarter. Mais avec ce type de crédit, le pourcentage de vous exposer à de telle situation financière critique est bien plus grand. Pour information, le surendettement se définit par une charge plus importante que les revenus mensuels. Ce peut être à cause d’une perte temporaire de revenu ou un chômage inopiné : pour peu que vous n’ayez plus la possibilité de rembourser votre dette, vous êtes en situation de surendettement. En faisant une demande de crédit renouvelable chez votre banque ou auprès d’un magasin, vous devriez faire preuve de vigilance pour ne pas tomber dans des situations critiques.

Les statistiques mettent en avant un système de crédit bancal en France. Selon les experts, plusieurs ménages français vivant avec un crédit renouvelable sont victimes de surendettement. Certaines ont perdu leur bien en hypothèque, d’autres sont fichés interdits bancaires. Donc faites bien attention quand vous souscrivez à un financement chez leclerc par exemple ou bnp ou cofidis…

Comment limiter les risques de surendettement avec un crédit renouvelable ?

Même si un crédit renouvelable vous expose à de tels risques, éviter de signer ce type de crédit n’est pas la bonne solution. Et pour cause, cette réserve de liquidité peut vous être d’une grande aide afin d’éviter les découverts bancaires.

La meilleure option pour limiter les risques de surendettement avec ce genre d’emprunt est de faire le bon choix de l’offre avant de signer. Prenez le temps de comparer et simuler les offres des banques. Le but est d’opter pour la prestation la plus modique possible, mais qui reste tout de même de qualité. Faîtes également une simulation. Cette étape vous permet d’envisager les pires scénarios et de prévoir des solutions en conséquence.

En outre, dans une demande de crédit revolving, vous avez la possibilité de demander la somme que vous voulez, sans excéder les 5 000 euros. Ainsi, ne demandez que ce dont vous avez besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *