Champagne

Parmi les innombrables boissons existantes, le champagne reste la vedette des grands évènements et fêtes de l’année. Pétillant et savoureux à souhait, il s’agit de vin à bulles par excellence. Pendant les fêtes de fin d’année, le champagne constitue un des symboles du repas de Noël. Toutefois, le champagne peut se déguster tout au long du repas. Donc, c’est une des boissons à avoir dans sa cave. À déguster avec modération bien sûr !

Comment choisir son champagne

Tirant son nom de la région où il a vu le jour, ce vin à bulles vient de Champagne situé au nord-ouest de la France. Il s’agit d’une sorte de vin effervescent qui se consomme partout dans le monde.

De plus, il est l’une des boissons préférées pour marquer les petites et grandes célébrations. Le champagne est issu du vignoble champenois qui est inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 2015. En outre, le cépage est un élément essentiel pour son élaboration. Pour cela, le vigneron se tourne principalement vers 3 sortes de raisins, blancs, noirs et rouges. Il s’agit du Chardonnay, du pinot noir et du pinot meunier. Le producteur les choisit selon le type de champagne souhaité : le blanc de blanc, le blanc de noir et le pinot meunier.

Avant tout, il est important de souligner que le dosage est une étape qui différencie les différentes sortes de champagne existantes. En effet, il faut savoir qu’une certaine quantité de vin se perd au moment du débouchage du champagne.

Ainsi, le producteur se doit de remplir les bouteilles de liqueur à base de vin et du sucre de canne. Du coup, il augmente ou diminue la quantité de sucre qu’il incorpore à la liqueur selon le type de champagne qu’il souhaite obtenir.

Différencier les types de champagne

Ainsi, le champagne doux est le plus sucré de tous. En effet, il contient plus de 50 grammes de sucre par litre. Ensuite, on trouve le champagne demi-sec qui renferme entre 32 et 50 grammes de sucre par litre.

Un peu plus bas dans l’échelle, il y a le champagne sec. Sa quantité de sucre est comprise entre 17 et 32 grammes par litre. Après cela devient le champagne extra dry. Celui-ci contient 12 à 17 grammes de sucre par litre. Ensuite, le champagne brut vient avec moins de 12 grammes de sucre par litre. Et, enfin, en bas de l’échelle, c’est-à-dire le moins sucré de tous, se situe le champagne extra brut 0 et 6 grammes de sucre par litre. À noter que ce dernier est aussi appelé zéro dosage. Vous trouverez sûrement votre bonheur sur le site internet archigourmet.com qui propose toute une gamme complète.

Comment marier votre champagne vos fêtes de fin d’année

Il est possible d’accompagner son repas de champagnes. Pour cela, il faut miser sur des plats légers et fins. À titre d’exemple, il se marie parfaitement avec les produits de la mer. Toutefois, le champagne est aussi idéal pour les petites gourmandises sucrées.

Les différents grammages en sucre du champagne définissent le moment du repas le plus adéquat pour le déguster. En effet, chaque type de champagne possède ses propres arômes et saveurs. Alors, à chaque étape du repas, son type de champagne. En effet, un champagne qui accompagne l’apéritif ne peut pas être consommé jusqu’au dessert.

En premier lieu, les champagnes les plus pauvres en sucre, brut et extra brut, vont trouver leur place à l’apéritif et à l’entrée. La fraîcheur et la finesse des bulles accompagnent parfaitement des lamelles de parmesan, du tartare de poisson, des morceaux de jambon cru ou bien un plateau de fruits de mer.

Ensuite, on poursuit le plat principal avec du blanc des blancs. Ici encore, tous les plats à base de fruits de mer relevés d’une légère sauce crémeuse sont conseillés. D’un autre côté, de la volaille rôtie peut aussi faire l’affaire.

Les bulles plus sucrées comme le champagne doux, le champagne demi-sec, le champagne sec et l’extra-sec sont idéaux pour le dessert. Vous pouvez penser à une tarte aux fraises, la fameuse spécialité italienne : le tiramisu, une part de vacherin aux fruits rouges ou encore le fraisier accompagné d’un de ces types de champagne pour émerveiller les papilles.

Une alternative au champagne!

Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité de faire recours à des variantes de champagne ou produit de substitution. Par exemple, un des plus connus de tous, il y a le rosé. Jeune, frais et fruité, il est inséparable pour les apéros en été.

À côté, le crémant d’Alsace rejoint également les apéritifs et le dessert. Ensuite, pensez aussi à faire pétiller le prosecco dans les flûtes durant ces mêmes occasions. En outre, le cidre est également un bon accompagnement de repas. Enfin, parmi les non alcoolisés, le Champomy figure également dans la liste. Fabriqué à base de pomme, il ne contient pas d’alcool. C’est la boisson idéale pour une fête d’anniversaire de votre chérubin. À déguster le gâteau d’anniversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *