Aujourd’hui Stéphane Demazure, étudiant en langues étrangères appliquées (anglais-japonais) à Paris vous invite à découvrir comment s’organiser et se motiver pour apprendre une langue car ça n’est pas une chose aisée, surtout selon la langue étrangère que vous envisagez d’apprendre !

Les questions à se poser

Il est essentiel de se poser de bonnes questions : quel est vraiment mon objectif ? Qu’est-ce que je souhaite obtenir ? Pourquoi le choix de cette langue et pas d’une autre ? Est-ce pour le plaisir ? Pour voyager ? Pour des raisons professionnelles ? Pour lire des œuvres dans la langue originale ou regarder des films et séries sans les sous-titres ? Car vous êtes en relation amoureuse avec une personne qui parle une langue étrangère ?

Stéphane Demazure estime qu’il est très important de trouver la réponse à ces questions car vous allez pouvoir y voir plus clair dans vos motivations. C’est très important car la probabilité d’atteindre l’objectif d’apprentissage de la langue étrangère augmente avec le niveau de motivation.

Les sources de motivation par Stéphane Demazure

Votre motivation c’est votre essence qui fait avancer la machine. Si vous n’êtes pas assez motivé, vous risquez de trouver des excuses et procrastiner. Une des astuces pour le travail productif ce sont de bonnes habitudes : l’habitude de travailler toujours à la même heure par exemple.

Une des sources de motivation que vous propose Stéphane Demazure est de travailler dans un même environnement propice à l’apprentissage (propre, calme, éclairé) et à heures régulières. Il faut aussi couper les sources de distraction pour pouvoir se concentrer (téléphone portable, Facebook, Internet en général etc).

En effet, une fois dérangé pendant l’apprentissage, il est très difficile de revenir rapidement au même état de concentration que précédemment. Si vous apprenez tous les jours, je vous conseille de faire un jour de pause par semaine. En effet, dans le processus de mémorisation, le cerveau a besoin de repos et de temps pour assimiler de nouvelles informations. Voilà pourquoi une journée de repos est vivement conseillée voire indispensable, rappelle Stéphane Demazure.

L’étape d’action de l’apprentissage

En ce qui concerne le temps de travail, il y a plusieurs possibilités, rappelle Stéphane Demazure et c’est à vous de trouver votre rythme et votre méthode. Si vous avez cette possibilité, vous pouvez faire par exemple 15 min par jour ce qui vous fait un total d’1h30 par semaine. Vous pouvez aussi regrouper l’apprentissage pour faire par exemple trois fois une heure par semaine. Si vous comptez travailler ainsi, il est conseillé de faire une pause très courte (de 3 à 5 minutes) toutes les 20 minutes par exemple en prenant l’air ou en buvant de l’eau.

Chaque méthode est différente, rappelle Stéphane Demazure et c’est à vous de trouver votre propre style de travail. Mais malheureusement cela ne suffit pas. Si vous voulez vraiment « décoller » avec votre niveau de langue, il faut passer à l’action et multiplier les occasions pour apprendre votre langue. Vous pouvez par exemple rencontrer des personnes dans votre ville pour parler dans la langue de votre choix. Par exemple le site onvasortir.com vous permet de trouver ou organiser des sorties. Vous pouvez aussi organiser une soirée entre amis pour parler en langue étrangère.

Une autre astuce est de se faire un « bain linguistique » c’est-à-dire que sans partir à l’étranger vous pouvez écouter la radio par Internet, le mieux la chaîne infos, regarder des films en version originale et lire de la presse étrangère. Toutefois, la meilleure des choses rappelle Stéphane Demazure c’est de voyager à l’étranger le plus longtemps possible. En effet, pendant le séjour dans le pays, en plus de parler la langue vous vivez la culture et votre motivation augmente en flèche. Un voyage permet de débloquer la timidité et de parler plus aisément pour certaines personnes. C’est là que vous voyez le réel intérêt d’apprendre la langue étrangère concernée.

Dans le monde d’aujourd’hui, nous pouvons nous déplacer très facilement et même avec un petit budget. N’hésitez-donc pas à faire un voyage dans le pays où l’on parle la langue que vous apprenez.

Quand vous passez à l’action, trouvez un environnement plaisant, fixez-vous un objectif (ex : 10 mots/jour). Pour résumer, pour apprendre une langue vous avez besoin de temps, de méthode et de motivation, indique Stéphane Demazure.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *